La justification de la Corse française. Du Général Paoli au Général Bonaparte 1755-1796

de Charles Tuffelli - 381 pages

Plus de détails

25,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

La cocarde tricolore qui est épinglée en première de couverture vient nous rappeler que la France de l'ancien Régime n'avait pas de drapeau national. Elle avait un roi, à la fois drapeau et constitution. En 1729, la Corse se libère de l'occupation génoise. En 1735, elle se dote d'une constitution, d'un drapeau timbré du sceau de l'Immaculée Conception et d'un hymne, le "Dio vi salvi Regina". Une constitution, un drapeau, un hymne, c'est la trilogie du droit du peuple. Vingt ans plus tard le général Paoli promulgue une nouvelle constitution où ce droit est solennellement authentifié dès la première ligne qui déclare le peuple de Corse légitimement "maître de lui-même". En 1763, il institue un nouveau drapeau national, à la tête de Maure, référence à la "Reconquista" espagnole, et gage de la conquête de la Corse par elle-même, dans une perspective qu'il veut universelle, celle de la liberté. Les dés sont jetés. L'affrontement qui va opposer le duc de Choiseul et le général Paoli sur la supposée légitimité de la Sérenissime République de Gênes, entre le droit du Prince et le droit du peuple, est un évènement d'importance historique entre l'avant et l'après de la Révolution française, laquelle éclate le 20 juin 1789 au Jeu de Paume. Le 14 juillet, la Bastille tombe. Le 16, La Fayette marie le blanc du roi au rouge et bleu de Paris, créant une cravate nationale tricolore. La Révolution tient dans cette cravate. En Corse, quelques mois plus tard, à la nouvelle du décret du 30 novembre 1789 qui la déclare partie intégrante de l'empire français, une jeunesse entraînée par le lieutenant Bonaparte s'emploie à jeter à pleines poignées des cocardes tricolores dans les rues d'Ajaccio. Cet important ouvrage renouvelle notre connaissance de cette période fondatrice de la Corse française, à partir de lettres et documents inexploités à ce jour, rendant ainsi obsolète un indépendantisme sans véritable fondement historique.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons