Guerre secrète en Indochine - Les maquis autotochnes face au Viêt-Minh 1950-1955

de Michel David - 430 pages

Plus de détails

28,00 €

Ajouter au panier

20 autres produits dans la même catégorie :

Du fait du caractère secrets des opérations, l'histoire des maquis d'Indochine est longtemps demeurée dans l'ombre. 1 cahier photos et cartes Dans l'histoire de la guerre d'Indochine qui se prolonge depuis 1946, l'année 1950 marque un tournant. A la suite du désastre de la RC 4, le repli des troupes franco-vietnamiennes vers le delta du Fleuve Rouge permet au Viêt-Minh, armé par la Chine, d'étendre son emprise idéologique et militaire sur les peuples de la Haute Région indochinoise. Certaines minorités ethniques de la montagne s'organisent alors en foyers de résistance. Au Tonkin et au Nord-Laos, ces minorités sont aidées dans leur lutte par le Groupement de commandos mixtes aéroportés, ce GCMA qui n'est autre que la branche action des services spéciaux français et dont l'une des missions consiste à promouvoir et à soutenir le développement des maquis autochtones sur les arrières Viêt-Minh. C'est le départ d'une formidable aventure pour ces jeunes Officiers et Sous-Officiers parachutistes qui vont mener la contre-guérilla au côté des partisans qu'ils ont armés et formés. Du fait du caractère secret des opérations, l'histoire des maquis d'Indochine est longtemps demeurée dans l'ombre. La propagande Viêt-Minh elle-même l'a occultée, ne pouvant tolérer l'existence de mouvements populaires de résistance sur un territoire prétendument contrôlé. Il aura fallu l'étude et le recoupement de très nombreuses sources écrites et orales pour que soit ici retracée, jusqu'en ses moindres détails, cette histoire d'une guerre non conventionnelle dont les principes et les méthodes se sont révélés particulièrement adaptés au contexte indochinois.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Réductions

Toutes les promos

Vos livraisons