Anti-mondial / Pro-local

Collectif -  86 pages.

Plus de détails

10,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

de Jean-David Cattin, Alban Ferrari, Julien Langella, Arnaud Naudin et Philippe Vardon.

La mondialisation est un phénomène en développement continu depuis plusieurs siècles. Son apogée a été atteinte par la mise en oeuvre quasi totalitaire d'un triple dogme touchant au libre-échange international des marchandises, à la circulation sans frein des capitaux, et à la migration des usines et des hommes.

Loin d'imaginer que la solution se trouve dans les délires de gouvernance mondiale d'un Attali ou le monde sans frontières des altermondialistes, nous pensons tout au contraire que face à la mondialisation qui détruit, les Européens (et les peuples du monde de manière plus générale) doivent reconquérir leur marché intérieur, à travers des échanges économiques géocentrés. C'est ainsi une véritable relocalisation de l'économie, et donc des hommes, qui doit être engagée.

Se situant à la jonction de l'écologie et de l'économie, le localisme est à même de façonner un monde apaisé dans ses relations économiques, un monde plus juste. Il permet aussi de renouer avec des modes de consommation plus sains, en particulier dans le domaine alimentaire, en retrouvant les cycles naturels.

Si le mondialisme, idéologie à laquelle tous nos gouvernants de droite comme de gauche ont fait allégeance, ne connaît que la poursuite du profit maximal, le localisme renoue avec les notions d'enracinement et d'équilibre. Les textes rassemblés dans ce recueil évoquent la logique localiste sous l'angle économique, écologique, culturel, et démocratique.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons