Réflexions sur la violence

de Georges Sorel, 248 pages

Plus de détails

20,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Georges Sorel (1847-1922) D'extraction bourgeoise, polytechnicien, il fut jusqu'à quarante-cinq ans ingénieur en chef des Ponts et Chaussées. Par idéal il démissionne pour mettre sa plume au service du peuple. C'est l'époque du scandale de Panama puis de l'Affaire Dreyfus qui donnent naissance à tant de faux débats et à l'émergence du pouvoir de la démocratie bourgeoise dont il méprise la corruption.La conception sorélienne de la violence libératrice et juste est un moment de l'évolution intellectuelle de l'auteur et de sa pensée en mouvement. Adversaire du socialisme parlementaire, il se fait l'apôtre du syndicalisme révolutionnaire et d'une vision qui influencera aussi bien Lénine que Mussolini.Ce livre mythique, livre-phare, sera le bréviaire de plusieurs générations de militants et d'activistes au XXe siècle.
Précisons quand même que par "violence" l'auteur entend l'action extra-parlementaire, l'action de masses, non le terrorisme...

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons