A qui appartient le Maroc ?

de Moumen Diouri - 271 pages

Plus de détails

24,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Préface de l'héroïque combattant antisioniste Ahmed Rami. - En 1924, un Français, Jean Epinat, fixé au Maroc colonisé, fonde l'Omnium Nord Africain (ONA) et se sert du Glaoui pour étendre son empire minier sur les régions non " pacifiées " du pays. De son côté, Moulay Hassan, futur Hassan II, deviendra administrateur de la SMAG, filiale de l'ONA. - En 1956, le Maroc accède à l'indépendance mais les terres des colons et celles du Glaoui, au lieu d'être rétrocédées au peuple marocain, vont revenir à Hassan II, personnellement! Le " moteur de la modernisation ", l'ONA, subira la même spoliation. Depuis lors, le " roi " est propriétaire effectif des terres minières et agricoles les plus rentables en devises, de même qu'il monopolise le réseau touristique marocain. " Pas touche au Maroc " dit-il. Lui et ses familiers se sont emparés de tout ce qui peut faire fructifier leurs biens privés. Ainsi, est-il devenu l'une des 10 fortunes mondiales. Cela sans que le Maroc ne recèle pétrole, gaz, or ou diamant! Mais il y a aussi la drogue et la guerre depuis quinze ans; il y a les (més)alliances (rétribuées) avec le capital étranger - et notamment français - les allégeances (payantes) aux politiques des Etats " amis ", etc. En tous domaines, il s'avère que la souveraineté du Maroc est dangereusement aliénée, par son dirigeant suprême... Le peuple du Maroc, paupérisé, bidonvillisé, résiste. La maxime hassanienne " Enrichir les pauvres sans appauvrir les riches " (sic) est un leurre. Le peuple en sait quelque chose lui qui a subi les plans d'ajustement structurel après les fausses " privatisations " et " marocanisation "! Corruption et développement du sous-développement sont la caractéristique du régime hassanien avec la répression impitoyable des mécontents. La violation des droits de l'homme est systématique... Ce livre dévoile tous ces faits en s'appuyant sur des informations de milieux d'affaires tant marocains que français et sur des articles de journaux des deux pays. Avant tout il est le livre du combat d'un homme épris de son pays dont il est séparé depuis 1965. Il faut lire ce livre et soutenir sa juste cause, contre le régime chérifien anti-islamique, corrompu et vendu à Israël!

Panier  

produit vide

Les auteurs

Réductions

Toutes les promos

Vos livraisons