La marine italienne de l'unité à nos jours

de Michel Ostenc - 316 pages

Plus de détails

30,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

La marine italienne a souvent servi de référence à la marine française au XXe siècle: elle était l'ennemi désigné avant 1914, la marine allemande étant laissée à la Royal Navy; dans l'entre-deux-guerres elle était la rivale qui prétendait à une parité que la marine française lui refusait obstinément. Les discussions sur le désarmement naval ont été l'un des facteurs de la dégradation des relations franco-italiennes dès les années 1920. Pourtant, aucune étude n'a jusqu'à présent été consacrée en France à cette marine jumelle, partenaire ou adversaire, selon les périodes. On voit l'effort d'un jeune État, dès son unification, pour fonder une marine qui lui permettra de s'affirmer sur la scène internationale. Elle jouera un rôle modeste mais non négligeable durant la Première Guerre mondiale, avant de bénéficier des attentions du régime fasciste. Mais celui-ci n'aura pas les moyens de ses ambitions. Des erreurs doctrinales accentueront ses lacunes opérationnelles qui se traduiront par un comportement courageux, mais globalement déficient, durant la Seconde Guerre mondiale. Les défaites lors des rencontres avec la Royal Navy ne doivent cependant pas faire oublier la réussite méconnue du passage des convois à destination de l'Afrique, ni les réussites spectaculaires des groupes d'hommes-torpilles qui infligeront de lourdes pertes aux Britanniques, réussissant même à couler deux cuirassés dans le port d'Alexandrie. Après 1945, les anciennes rivalités s'estomperont progressivement et la marine italienne s'insérera de plus en plus dans l'OTAN, finissant par y acquérir un statut respecté. Ce livre apporte une contribution neuve à l'histoire de l'Italie contemporaine, mais aussi un bel éclairage sur l'histoire des deux guerres mondiales et sur l'histoire de la politique navale contemporaine.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons