A.D.G. Qui suis-je?

de Thierry Bouclier - 128 pages.

Plus de détails

12,00 €

Ajouter au panier

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :

 

SOMMAIRE

 

INTRODUCTION

 

I. DÉJÀ A.D.G. PERÇAIT SOUS ALAIN FOURNIER

 

II. LA «SÉRIE NOIRE» DES ANNÉES 1970

 

1. La vieille dame de l’après-guerre

 

2. De l’argot, toujours de l’argot

 

La Divine Surprise – Les Panadeux – La Marche truque… – La Nuit des grands chiens

 

malades – Cradoque’s Band – Les Trois Badours – Berry Story – Notre frère qui êtes odieux…

 

3. La langue de tout le monde

 

Je suis un roman noir – L’otage est sans pitié – Le Grand Môme – Juste un rigolo – Pour venger pépère

 

III. A.D.G. À L’ÉCRAN

 

Quelques messieurs trop tranquilles – Chéri-Bibi – Pour venger pépère – Le Grand Môme

 

IV. LE JOURNALISTE

 

Minute – Le Choc du mois – Le Libre Journal de la France courtoise – Rivarol

 

V. A.D.G. À LA TÉLÉVISION

 

Vivre en France – Apostrophes – Visage du Centre – Droit de réponse

 

VI. INCURSION DANS LA BANDE DESSINÉE ET LE RÉCIT,

 

RETOUR AU ROMAN NOIR

 

Les Enquêtes de l’Inspecteur Alfred Beaugat – La Nuit myope – Balles nègres – On n’est

 

pas des chiens

 

VII. DE L’EXIL CALÉDONIEN À LA ROYAUTÉ D’ANJOUAN

 

1. Le militant

 

2. Les polars

 

Joujoux sur le caillou – Les Billets nickelés – C’est le bagne ! – J’ai déjà donné…

 

3. L’appel des grands espaces

 

Le Grand Sud – Kangouroad Movie

 

4. La Royauté d’Anjouan

 

VIII. L’UNION AUTOUR D’UN CERCUEIL

 

ANNEXES

 

I. Repères biographiques – II. OEuvres de A.D.G. – III. Alain Sanders soumet

 

A.D.G. au questionnaire de Proust – IV. Alain Fournier poète – V. Correspondance

 

A.D.G./Beketch – VI. Le petit monde de A.D.G.

 

 

 

Issu d’une famille de gauche, Alain Fournier devient enfant de troupe à l’âge de douze ans avant de quitter l’école avec son seul B.E.P.C. Il exerce alors divers métiers, comme employé de banque, brocanteur ou bouquiniste… En 1971, La Divine Surprise paraît dans la «Série noire». Son homonymie avec l’auteur du Grand Meaulnes (Alain-Fournier) le dissuade d’écrire sous son nom ; il signera des initiales de son pseudonyme (Alain Dreux Gallou). Devenu A.D.G., il sera l’un des auteurs-phares de la «Série noire» et le maître du néo-polar. Son style, mêlant argot et calembours, en fait l’héritier de Louis-Ferdinand Céline, Michel Audiard et Albert Simonin.

 

Les romans policiers s’enchaînent : Les Panadeux, La Nuit des grands chiens malades, Cradoque’s Band, Le Grand Môme ou Pour venger pépère. En 1977, il obtient le prix Mystère de la critique avec L’otage est sans pitié. Dans le même temps, il entame une carrière de journaliste dans l’hebdomadaire Minute.

 

Au début des années 1980, il s’installe en Nouvelle-Calédonie et s’investit, à travers son journal, Combat calédonien, pour le maintien de l’île au sein de la France. Il publie d’autres romans policiers, comme Joujoux sur le caillou et Les Billets nickelés. En 1987, il fait paraître Le Grand Sud, une gigantesque fresque consacrée à l’histoire de l’île calédonienne au XIXe siècle. De retour en France, il intègre l’hebdomadaire Rivarol et publie un thriller australien : Kangouroad Movie. Il meurt en 2004.

 

 

 

 

L’AUTEUR

 

Avocat à la Cour et docteur en droit, spécialiste en droit fiscal, Thierry Bouclier est également l’auteur de plusieurs essais politiques et historiques. Il est notamment le biographe du célèbre avocat Jean-Louis Tixier-Vignancour et l’auteur de l’essai  La République amnésique préfacé par le professeur de droit constitutionnel Frédéric Rouvillois.

 

 

 

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons