Chants marins et chants à boire - Veillée n°3

par le choeur de La Joyeuse Garde

Plus de détails

20,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Au temps des grands voiliers, les marins chantaient. Ils chantaient pour relever les ancres très lourdes, pour hisser la toile. Ils chantaient pour se divertir les jours de mer calme, regroupés sur le gaillard d'avant. Ces chansons, chants à boire, chants des gaillards d'avant, chants à virer, les marins les composaient eux-mêmes dans différents moments de leurs vies à bord, mais jamais à terre.
Les chansons de bord se transmettaient verbalement de bateau à bateau, de matelot à mousse, de génération en génération, et jamais sans avoir fait l'objet d'un écrit. Lorsque les longs courriers disparurent, après la première guerre mondiale, les chansons disparurent aussi.
Voici ces chants de bord, ces chants à boire regroupés et chantés par le Choeur de la Joyeuse Garde.
Titres :
20 titres : La Madelon - Le saint François - Matelot - Le vin gaulois - Le tourdion - Le vent est bon - Les marins de Groix - Chevaliers de la Table Ronde - Le premier c'est un marin - Bénédicité des vendangeurs - Qui peut faire - C'est dans la pipe - Fanchon - Le capitaine de Saint Malon - Le trente et un du mois d'août - Le Galerien - Je suis vigneron - Le vieil homme et la mer - Le retour du marin - Le miserere de la mer.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons