Les maudits. Ces écrivains qu'on vous interdit de lire.

sous la direction de Pierre Saint-Servant - 406 pages

Plus de détails

16,90 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Les "maudits", ce sont les écrivains épurés à la Libération: Brasillach, Drieu La Rochelle, Rebatet, Céline et plus d'une centaine d'autres, entrainés, plus ou moins consciemment, dans la grande fièvre politique des années 1930 et 1940.

Loin d'amener à remettre les choses en perspective, le temps qui s'est écoulé a au contraire favorisé la banalisation d'une imagerie manichéenne, où il n'y a plus que des (très) bons et des (très) méchants. Les opinions ont été transformées en délits, et une pensée unique veut imposer les limites d'un culturellement correct. Il existe une littérature immorale et des auteurs indécents, et leur traque est de salubrité publique.

C'est contre cette grande entreprise de la bêtise universelle, contre cet "esprit des listes noires" que les auteurs, universitaires, journalisyes, ou écrivains eux-mêmes, mais toujours esprits libres, appellent à se dresser. sans sombrer dans la bêtise inverse, ils nous invitent à lire les livres des "maudits" pour ce qu'ils sont: des livres, bons ou mauvais.

Préface d'Alain de Benoist.

Les Maudits: Raymond Abellio, René Barjavel, René Benjamin, Jacques Benoist-Méchin, Pierre Benoit, Henri Béraud, Georges Blond, Abel Bonnard, Henry Bordeaux, Robert Brasillach, Louis-Ferdinand Céline, Paul Chack, Jacques chardonne, Alphonse de Chateaubriant, Pierre-Antoine Cousteau, Pierre Delaisi, Pierre Dominique, Pierre Drieu La Rochelle, Bernard Faÿ, Jean Fontenoy, Jean Giono, Sacha Guitry, Abel Hermant, Bertrand de Jouvenel, Charles Maurras, Henry de Montherlant, Lucien Rebatet, Saint-Loup. Mais aussi: Marcel Aymé, Maurice Bardèche, François Brigneau.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons