Les erreurs stratégiques du IIIe Reich pendant la Deuxième Guerre mondiale

de Bernard Schneztler - 205 pages

Plus de détails

19,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Rétrospectivement, que le National-socialisme ait porté en lui les germes politiques de la défaite ne devrait pas occulter la possibilité d'une victoire militaire. Sinon, pourquoi Churchill aurait-il été si inquiet? En fait, jusqu'à Stalingrad, l'issue du conflit n'est pas déterminée. D'un point de vue purement militaire, en partant de la situation historique, l'examen approfondi d'options légèrement différentes révèle les fautes de I'OKW, parmi lesquelles l'absence d'une stratégie interarmées et la confusion entre les niveaux stratégique et opérationnel. Ainsi, en 1942, la guerre est menée sur trois fronts principaux: à l'Est, dans le ciel d'Europe et dans l'Atlantique. Pour le Reich, il suffisait peut-être de donner la priorité à la lutte sur le front russe pour éviter la défaite finale. Par ailleurs, à l'automne 1941, l'erreur ne serait pas de marcher sur Kiev plutôt que sur Moscou mais de ne pas arrêter les opérations à la veille de l'hiver... Pour préparer la campagne de 1942.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons