Carmen Sylva, reine Elisabeth de Roumanie

de Gabriel Badea-Päun, 215 pages

Plus de détails

25,50 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Avec Virgil Gheorghiu et Eugène Ionesco, Élisabeth de Roumanie (en littérature Carmen Sylva, 1843-1916) est pour le lecteur français l’une des trois grandes figures de la littérature roumaine contemporaine. Fille des contrées du Rhin chantées et dessinées par Victor Hugo, héritière d’un Heine si populaire en France, plongeant par ses ancêtres dans le glorieux Moyen Âge féodal du Saint Empire, Élisabeth de Roumanie plut aux Français par son charme, sa forte personnalité et le royaume lointain et latin sur lequel elle régnait.
   Son art de la pose, son appel au génie de la forêt, dont elle a habilement revêtu le nom latin, font d’elle l’inspiratrice de Debussy et de Maeterlinck. Elle fascine Pierre Loti, toujours en quête d’exotisme et d’émotions esthétiques en Sarah Bernhardt royale des Bouches du Danube, supportant difficilement une couronne trop neuve qui ne lui faisait pas oublier celle plus vénérable de ses aïeux. Épouse d’un roi militaire, elle incarne l’esprit même de la Belle Époque.
   Avec talent et vaste érudition Gabriel Badea-Päun, remarquable spécialiste des styles et des portraits de société de David à Warhol, la rend ici proche de nos contemporains. Sa biographie fine et suggestive, abreuvée aux meilleures sources, a obtenu un vif succès en Roumanie. Son dernier ouvrage, Mécènes et commanditaires. Art et message politique, Noi Media Print, publié en roumain en 2009, lui a valu de la part de S.M. le Roi Michel la Médaille pour la Loyauté.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons