Les racines de l'enfer 1934-1939

de Horace de Carbuccia, 304 pages

Plus de détails

19,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

Préface du duc de Lévis Mirepoix, de l'Académie française

Les souvenirs du directeur de "Gringoire". L'analyse des causes de la défaite.Un témoignage qui démystifie beaucoup d'idées reçues.
Les Mémoires d’Horace de Carbuccia, écrits “d’un style d’acier”, selon les termes du duc de Lévis Mirepoix, sont irremplaçables pour l’intelligence de l’entre-deux-guerres : années brillantes, scandaleuses et catastrophiques, où les illusions de la victoire de 1918 se transformèrent en mobilisation pour la défaite de 1940. Directeur d’une maison d’édition et de Gringoire, le plus important hebdomadaire français politique et littéraire, député de la Corse, gendre du préfet de police Jean Chiappe, l’auteur mena activement le combat qui opposa les patriotes lucides à ceux qui allaient devenir les responsables de la défaite et de l’occupation.
Dans le premier volume, Le Massacre de la victoire (1919-1934), on passe de la fondation de La Revue de France et de ses illustres auteurs, à l’affaire Stavisky, au 6 février, à l’assassinat du conseiller Prince.
Ce second volume, Les Racines de l’enfer (1934-1939), montre Mussolini, le chancelier Dollfuss, les coups de force hitlériens, les erreurs du Front populaire, Staline, Gamelin, le jeu parlementaire... qui menèrent au plus grand effondrement de notre histoire.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons