Jalons - La nuit surveillée

de Nicolas Berdiaev, etc. - 287 pages

Plus de détails

33,00 €

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

La publication en mars 1909 du recueil d'articles Vekhi -Jalons - fit l'effet d'une bombe en Russie.
Vekhi devint immédiatement un best-seller. L'initiative du recueil revenait à l'historien de la littérature Mikhail Guershenzon qui, à dessein, n'avait montré à aucun des auteurs les articles des six autres contributeurs avant la publication. La presse progressiste se déchaîna contre les sept signataires. Bien que Pavel Milioukov, le chef du parti constitutionnel démocrate, eût donné une série de conférences dans lesquelles il se démarquait des thèses de Vekhi, Lénine se frottait les mains : enfin les libéraux russes, ces " renégats ", avaient jeté le masque et révélé au grand jour leur nature profondément réactionnaire.
L'opinion était choquée par le propos de l'ouvrage, mais surtout par les noms figurant sous les articles iconoclastes. En effet, les auteurs de Vekhi avaient été des personnalités en vue de l'intelligentsia radicale dont le procès était fait tout au long des pages de ce brûlot. En 1918, les mêmes auteurs dénonceront vigoureusement le bolchevisme dans un recueil intitulé De profundis, qui paraîtra en 1921.
Ils seront expulsés par Lénine en 1922 ou partiront en exil. Jamais encore traduits en français, les articles de Jalons exposent, sous les plumes russes les plus prestigieuses, cette thèse éclatante : la révolution a été l'enfant de l'intelligentsia et, en même temps, son miroir implacable.

Panier  

produit vide

Les auteurs

Vos livraisons